Création de jeux à plusieurs & à distance...

Publié le par Gorthyn

Bon, en introduction, je souhaitais juste préciser que je n'ai pas la prétention de détenir la vérité sur le sujet. Mon expérience est relativement faible, voir très réduite, mais s'appuie toutefois sur quelques faits réels. Je voulais juste préciser ma perception des choses et vous la faire partager...

Après avoir pu observer le fonctionnement sur plusieurs ateliers de tentative de création de jeu à plusieurs et surtout à distance (l'essentiel s'appuyant sur des échanges mail ou forum), j'ai le sentiment qu'il manque parfois une sorte de "cadre" d'organisation.

Chacun est souvent de bonne volonté mais propose à tout va, des bonnes et moins bonnes idées. Il manque bien souvent une personne qui décide - recadre - oriente le tout pour faire réellement avancer le projet. Pourtant au début, les idées foisonnant semblent faire de ce brainstorming quelque chose de prometteur. Au bout d'un moment, ça piétinne un peu, par manque d'une sorte d'arbitre qui tranche dans le vif (ce n'est que mon point de vue... déformation professionnelle sans doute => de part mon travail, je pilote des projets et ce genre de situation, je le gère au quotidien : je dois donc y être plus sensible).

Le risque est que cela démobilise un peu les troupes de ne pas pouvoir constater que les choses avancent : pleins de propositions ont pu être faites, mais rien n'est ensuite trié / statué. On ne se connait parfois pas de visu, on ne connait pas vraiment la sensibilité des gens (peuvent-ils entendre le fait qu'on apprécie certaines de leurs idées et qu'au contraire on en rejette d'autres... sans pour autant les vexer, voir leur faire tout simplement baisser les bras par exemple ?).

Dans ce genre d'atelier, je pense qu'il faut rapidement et régulièrement faire une synthèse de tout ce qui est évoqué, et si possible, d'en discuter de visu, oralement... Pouvoir échanger plus facilement et largement. Les messages échangés par email ou forum restent très limités dans ce type d'expression créative. Je pense que cela peut fonctionner mais avec des points de rencontre "oraux" pour échanger plus facilement et naturellement : on se rend mieux compte de ce que veut l'autre, dans quel état d'esprit il est, quelle est l'orientation réellement souhaitée, ce qui est fondamental de ce qui est juste utile... Et ensuite réitérer avec des échanges mail ou autre, mais à intervalles réguliers, se revoir et discuter plus aisément de la chose.

En termes de supports visuels pour synthétiser les idées, les cartes heuristiques m'ont permis de constater que le partage d'idées sous format électronique était nettement plus précis, cadré (déjà rien que pour soit, cela m'est devenu quasi indispensable, même dans le cadre de mon boulot à vrai dire... )... bref que l'on se comprenait tous mieux (y compris soit-même). Sinon, ça devient un peu fouillis et cela nuit à la bonne avancée du projet.

Au final, je pense que désormais j'accepterai de joindre des ateliers si au préalable, l'organisation est précisée et clair pour tout le monde dès le début. Je peux tout à fait comprendre que mon approche puisse surprendre, voir choquer (dans ce contexte d'activité "créatrice"), mais cela doit être une déformation professionnelle : si le brainstorming est très intéressant au début, il faut pouvoir ensuite avancer concrètement. Et pour le moment, j'ai l'impression que les expériences vécues stagnaient à cette étape, certes très excitante, mais pouvant se noyer dans une flaque d'eau...


En synthèse de tout ce que je viens de dire, je suis convaincu qu'il faut pouvoir :

  •  y voir clair en organisant ses idées : les cartes heuristiques me semblent un très bon support, tout au long de l'exercice.
  • s'assurer que l'on souhaite tous aller dans la même direction  à différents moments de l'atelier : des échanges oraux, de visu si possible, me semblent très efficaces (voir incontournables) pour mieux se comprendre, et ce, de manière plus ou moins régulières (cela aide également à entretenir la motivation de chacun). Cela ne veut pas dire qu'il faut se brider dans la création non plus, c'est juste des orientations dont je parle ici...
  •  Décider / orienter / trancher : il faut pour cela soit que tous s'entendent (se connaissent un minimum : et le fait de pouvoir échanger de visu peut grandement faciliter cette tâche) pour décider ensemble... ou bien fasse confiance à une seule personne pour décider seule (mais parfois cela "plaît moins" dans ce type d'organisation à vocation créatrice qu'il y ait ce genre de rôle tenu par une seule personne).
  • et pour finir, mais plutôt pour commencer à vrai dire... que tout le monde adhère à une organisation cadrée "un minimum" au préalable.

Suis-je un hérétique ?  Le bûcher est-il prêt  ? Et puis après tout, comme pour le moment je n'ai rien pu produire de concrêt, cela prouve peut être que je suis justement à côté de la plaque et que ma recherche d'organisation nuit en définitive à ces tentatives de création... Allez savoir... HERETIQUE !!!

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article