Ce blog se veut être un lieu d'échange ludique...

N' hésitez donc pas à laisser des commentaires sur les articles pour obtenir plus d'informations sur les jeux évoqués (précisions de règles, photos du matériel, conseils d'achat, suggestions pour le site...). J'y répondrai avec plaisir dans les plus brefs délais.
Mardi 12 janvier 2 12 /01 /Jan 20:34
40D 7016Queuuwoaa... ? Il est toujours vivant ? Ouaip, toujours vivant, malgré les petites galères de ce début 2010 : PC qui est tombé en rade, accident de voiture... Il parait que ce genre d'événement arrive par 3... Je veux bien faire l'objet d'une exception pour une fois. A suivre...


2010, qu'est-ce qui va changer ? Tout d'abord, je m'interroge sur la suite à donner à ce blog. Les sites ludiques devienent très nombreux. Refaire ici ce qui se trouve partout sur le net ne m'intéresse pas. J'ai toujours essayé de faire quelque chose qui m'est propre, et tenté tant que possible de proposer des choses qu'on ne retrouvait pas nécessairement ailleurs, ou à défaut, pas traité de la même manière.

Les sites ludiques, on ne les compte plus... Je me suis fait ma page sous netvibes pour suivre toute l'actualité ludique du net et il est clair que ça devient monstrueux en termes d'information (pour dire qu'il devient délicat de tout suivre sur le net...). Quand j'ai lancé ce blog, en novembre 2004 (ça fait tout de même 6 ans sans en avoir l'air), il s'agissait avant tout de recenser mes soirées jeux histoire d'avoir mon journal afin de garder de bons souvenir de mes parties, et partager ces moments avec mes amis... Ainsi que des articles de news, de test, de premières impressions... A cela s'est couplé mon intérêt marqué pour la photographie (quelques exemples de clichés ci-joints dans cet article).

2009-12-05 Lyon 2Peu à peu, le blog s'est enrichi, à un rythme assez soutenu pendant 3-4 ans, et depuis 1-2ans, le rythme a relativement baissé. Un blog, c'est l'avantage de pouvoir se concentrer sur le fond et non sur la forme (même si j'ai passé un peu de temps pour lui donner ce look "Lustucru" qui m'est cher comme certains me l'auront fait gentiment remarqué lors de salon). Même si je n'avais pas lancé ce blog pour la reconnaissance, je ne me suis pas caché que ce qui m'intéressait aussi dans cette expérience, c'était de pouvoir partager, échanger avec d'autres internautes passionnés de jeux.

Si les échanges/retours des visiteurs furent assez nourris pendant une période, on se rend compte à la longue que la participation, que le feed-back des articles a cruellement baissé. Ce n'était pas ma motivation première, mais il est vrai que des encouragements parfois, ça aide à garder le cap. Je ne jette la pierre à personne : moi-même je fais peu d'effort envers mes "collègues" qui publient également de l'info ludique sur le net. Et la vraie raison provient certainement d'un manque d'intérêt marqué pour des petits sites de la sorte, couplé au fait que l'ergonomie d'un blog reste ce qu'elle est... C'est à dire très rudimentaire (même si quand on connait sa structure, on se rend compte finalement que cela peut être très pratique, mais bon, c'est un autre débat ça).

Bref, je me demande ce que je vais donner comme suite, qu'elle peut être la voie qui me motive à suivre permettant d'allier la passion du jeu et de la photographie... Ca peut éventuellement générer quelque chose d'intéressant ce couple... Mais est-ce que cela justifie de continuer ce blog, c'est moins sûr. A voir si je tourne définitivement la page de cette aventure "bloggienne", ou pas.

Je réfléchis actuellement à d'autres moyens d'expression, qui me permettra de me satisfaire d'avantage. La décision n'est pas encore totalement prise, mais la motivation d'alimenter régulièrement ce blog s'est érodée au fil du temps, c'est un constat. Bref, 2010 devrait être l'année du changement. En attendant, voici un petit montage photo que j'ai réalisé à l'occasion de la première soirée Jocadienne de cette année 2010.

Par Gorthyn - Publié dans : Divers - Communauté : Jeux de société
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Jeudi 29 octobre 4 29 /10 /Oct 20:38
Dans les jeux qui étaient annoncés pour le salon, ce jeu d'aventuriers à la sauce Indiana Jones m'avait fait de l'oeil puisqu' au risque de me répéter, je cherche avant tout à renouveler les styles de jeux de ma ludothèque.

Histoire de ne pas être déçu, j'avais finalement fait le choix de ne surtout rien lire à propos des mécanismes. C'est donc dans un état d'esprit d'ouverture totale que je me suis attablé sans hésitation (d'autant que pour rappel, le salon a été bondé pendant les 4 jours : donc une place qui se libère, on n'hésite pas très longtemps !).

Alors, l'objectif est simple : arriver à sortir vivant d'un temple en ramenant une valeur de trésor la plus élevée. Le hic est qu'il va y avoir un timming à respecter : le temps nous est plus que compté... En effet, une énorme pierre nous fait la chasse et risque au mieux de nous enfermer vivant dans le temple, au pire nous écraser comme une vulgaire galette bretonne...

Le principe simple et logique de base est que plus vous allez être chargé en trésor, moins votre mobilité sera grande. C'est bien beau d'aller chercher ici ou là des trésors, d'être complètement hypnotisé par l'appât du gain ("mon précieux"), si c'est pour rester croupir à vie dans le temple, cela vous fera une belle jambe ;-) .

Il y a globalement 3 grandes zones :

La premières est une salle où les deux murs se rapprochent l'un de l'autre. Dans cette salle, vous allez d'une part pouvoir récupérer des trésors, d'autre part jeter un oeil sur des glyphes représentant les 4 dalles piégées de la seconde salle. Un peu à la manière des symboles d'un Jungle Speed, certains glyphes se ressemblent entre eux et sous la pression, vous risquer de vous tromper une fois arrivé sur la dite dalle ;-).

La zone suivante est la salle comportant les dalles piégées. Si vous n'avez pas fait l'effort de les identifier dans la première salle, vous risquer de mourrir rapidement à vouloir courir sur ces dalles. Si vous marchez sur une piégée, votre personnage sera out ainsi que les trésors qu'il avait ammassé jusqu'alors. Vous avez droit à une seconde chance avec un second personnage qui redémarre le sac à trésor vide. Si vous n'êtes pas sur de vous ou que vous n'avez pas fait l'effort de repérer les dalles piégées, vous pouvez aussi faire le grand tour et tenter par la même occasion de retirer les trésors planqués dans les murs. Il vous faudra cette fois réussir des combinaisons de dés (suite 1,2,3, toujours avec un nombre d'action limité en fonction de votre chargement).

La dernière zone laisse en fait le choix entre 3 chemins : soit vous passez par la rivière (qui vous permettra de récupérer d'autres trésors mais risque de vous en faire perdre pas mal à la sortie), soit vous faite le grand tour avec la possibilité de récupérer un fabuleux trésor (si vous réussissez une combinaison données de dés), soit enfin vous coupez à travers le pont qui risque de céder sous votre poids.... A défaut, vous le fragilisez pour vos adversaires derrière vous ;-)
Alors ça donne quoi tout ça ?

Eh bien, cela donne un excellent jeu d'ambiance où l'on se trouve complètement plongé dans le thème pour sûr ! La rejouabilité se situe avant tout au niveau du timming imposé par le boulet, les murs, ainsi que la disposition des dalles piégées dans la seconde salle.

Sur certaines parties, vous allez pouvoir prendre le temps de récupérer des trésors, dans d'autres, vous allez devoir piquer d'avantage de sprint et aller cherchez des trésors plus accessibles pour les inclure dans votre parcours de fuite.

Evidemment, on ne joue pas à The Adventurers pour faire autre chose que de s'amuser (on n'est pas du tout dans un jeu prise de tête, de calcul ou bien encore de gestion)... Non, on est là pour vivre une aventure, se réjouir de voir ses adversaires trébucher, de crier de joie quand on parvient à échapper à l'énorme boulet qui nous course, que l'on saccage le pont pour embistrouiller nos adversaires, etc...

Certes, on ne va pas enchaîner 10 parties à la suite (mais bon, l'a -t-on déjà fait pour un autre jeu ???) , mais il est certains que pour ceux qui apprécient ce genre de thématique, c'est certainement LE jeu qui vous fera le plus "vivre" l'aventure autour de la table. Pouvant être joué jusqu'à 6 joueurs (ce qui est déjà un très bon point positif), les règles sont assez digestes pour être partagées avec des joueurs de tout âge et de tout bord. Ajoutez à ça un beau matériel (fig, boule et murs 3D), forcément, ça en jette plutôt bien... Laissez vous tenter, ça serait vraiment dommage de passer à côté.
Par Gorthyn - Publié dans : Premières Impressions - Communauté : Jeux de société
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 27 octobre 2 27 /10 /Oct 19:42
Voilà, l'édition 2009 est terminée... Comme à chaque édition, ça défile à une vitesse de folie alors qu'on l'aura attendue pendant un an. Une fois encore, j'étais présent pendant 4 jours, et malheureusement pour la première fois, nous avons observé une foule incroyable dès le jeudi et vendredi... On se serait cru un samedi ou un dimanche : la faute en fait au congés dans cette région de l'allemagne qui visiblement sont tombées en plein dedans. Il a fallu faire avec et autant vous dire que pour trouver des places assises pour jouer, il fallait vraiment faire le pied de grue... Cela étant, voici mes premières impressions à chaud sur les principaux jeux essayés. Et pour commencer, un premier article sur Vasco de Gama.

Je ne sais pas si je vais retrouver l'ordre exact des jeux essayés, mais celui là je ne peux pas me tromper : premier jeu essayé le jeudi matin en passant devant le stand où ils recherchaient d'autres joueurs parlant anglais : l'aubaine !

Ca tombait vraiment bien car il était dans ma watch-list pour 3 raisons. La première, l'auteur n'est autre que Paolo Mori, celui qui avait créé l'excellent Ur qui a visiblement de la peine à trouver son public malgré d'excellentes qualités ludiques, enfin c'est mon point de vue en tout cas. Edité chez What's your game, ces italiens font d'excellents efforts en termes de qualité, de choix de jeu, mais également d'édition. Les illustrations sont plutôt bien léchées. Bref, pas mal de critères qui m'avaient interpellés.

Alors, en quelques mots... L'idée principale est d'appareiller des navires afin de les lancer dans des expéditions qui vous rapporteront vos fameux points de prestige / victoire. Au préalable, il va falloir recruter des marins, recruter des capitaines, lancer vos navires... Jusque là, rien d'extraordinaire.

Le premier système intéressant étant qu'avec vos pions "action" (un peu comme les artisants à Caylus), vous allez vous positionner sur telle ou telle action, et ce, en associant vos pions à des numéros (de 1 à 20).... en sachant que lors de la phase de réalisation des actions, elles le seront dans l'ordre croissant. Le hic, c'est que plus le numéro est petit (donc plus vous ciblez une bonne place pour réaliser votre action), plus vous allez devoir payer.

En effet, un numéro est défini en début du tour et tout numéro inférieur induira à son propriétaire de payer la différence (exemple vous choisissez le pion n°6 alors que le seuil a été fixé à 8, vous devrez payer l'écart, soit 2 sous). De plus, lorsque tout le monde a choisis ses actions et les numéros associés, le numéro fixant la limite en dessous de laquelle il faudra payer va être aléatoirement modifié de + ou - 1,2 ou 3. Pour reprendre l'exemple précédent, il se peut très bien que la variation soit un +3, et de fait, le joueur ayant choisi le pion n°6 ne devra pas payer 2=(8-6) mais bien 5 = (8+3)-6 ! Il faut faire des choix, prendre des risques (celui de parfois ne pas faire telle action par manque d'argent, mais au moins pour bloquer un ou plusieurs adversaires).

L'autre système, très interractif, va être l'envoi de vos navires dans les expéditions. Délicat de traduire précisément ici le fonctionnement, mais globalement, les places son comptées et plus votre navire reste longtemps en mer, et plus il vous fera engranger des points de victoire. Bien entendu, vos adversaires vont tenter de faire "sortir" vos navires pour mettre leurs propres navires. Il va falloir être habile, très habile pour tirer son épingle du jeu.

Il y a en fait plusieurs "lignes" de bateau, et dès que l'une d'entre elle est remplie, les navires sont envoyés à la ligne supérieur, dans la limite des place disponibles d'une part, mais aussi de la capacité de vos navires d'autre part. Un petit navire, si il a été aisé de l'appareiller tôt dans le jeu, se verra très rapidement "éjecté" par manque de place sur la ligne suivante. A l'inverse, un plus gros navire (rapportant évidemment plus de points) sera plus long à appareiller mais pourra espérer voguer nettement plus loin / longtemps, et donc engranger de très précieux points. Et encore une fois, il y a là de très belles occasion de se poutrer joyeusement ;-)

Au final, un jeu qui fonctionne très bien, mélangeant harmonieusement divers mécanismes qui à défaut d'être révolutionnaires, s'assemblent vraiment bien pour proposer un jeu très agréable où l'intéraction est bien présente, comme on l'aime, avec en son coeur, l'appareillage des navires qui peuvent vous faire couiner à souhait.

Le jeu a été épuisé à la vente sur le salon, et même si je ne connais pas le nombre d'exemplaires que l'éditeur avait prévu, cela ne me surprend pas plus que cela qu'il fût épuisé. Une bonne découverte donc. Maintenant, en fonction de ce que l'on a déjà dans sa propre ludothèque, à voir si cela ne fait pas doublon avec d'autres jeux. Bref, une très bonne impression, même si je n'ai pas eu la petite étincelle qui m'aurait poussé à l'acheter (mais je deviens de plus en plus exigeant en termes de renouvellement de ma propre ludothèque désormais).
Par Gorthyn - Publié dans : Premières Impressions - Communauté : Jeux de société
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Blog en chiffres

Blog créé en novembre 2004

Visiteurs connectés : 2

Du 1/01/05 au 20/06/2010 :

2.756.332 pages vues
681.285 visiteurs uniques

Recherche

Vos réactions

Aperçu Ludothèque

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés