Soirée Jocade Avril [2]

Publié le par Gorthyn ...

Jocade

Voici la seconde partie du reportage photo de la soirée Jocade d'avril qui a eu lieu mercredi dernier.






Pueblo.

Quelques architectes en herbe ont eu l'excellente idée de sortir Pueblo. Je me dis que cela fait bien longtemps que je n'y ai pas rejoué. Très bon jeu de placement et un peu de bourrage de mou entre joueurs : pour rappel, le principe du jeu est de former un édifice (le pueblo).

Pour cela, vous devez poser des pierres de couleur neutre et de votre propre couleur. L'architecte en chef (le pion blanc) n'arrête pas de faire le tour du chantier pour vérifier que les joueurs respectent les règles de construction. Il attribue des points de pénalité aux joueurs qui posent les pierres de leur propre couleur de manière visible. L'objectif est donc de cacher ses propres pierres derrière les pierres neutres, ou tout simplement derrières les pierres adverses... Sachant que plus les pièces sont posées en hauteur sur l'édificie, plus les points de pénalité sont conséquents.


Billabong. La course de kangourou façon dames chinoises... La dernière partie décrite ici en photo.






Pompéji. Le volcan s'est encore mis à gronder, les joueurs doivent une fois de plus tenter de sauver le plus d'habitants à leur couleur avant que la lave ne les ait tous brûlé vif...



Quelques sacrifices pourront peut être, je dis bien peut être, calmer les dieux (mais c'est loin d'être sûr), mais la meilleurs chose à faire est tout de même de fuir ;-).




Pikomino.


Je pensais pourtant avoir expliqué correctement les règles, mais force est de constater qu'il aura fallu deux parties pour que tout soient assimilé et appliqué correctement par l'ensemble des 7 joueurs.


2 hypothèses à cela : soit j'ai encore des progrès à faire en la matière (ce que je ne doute pas : tout est perfectible), soit les joueuse/joueurs n'étaient pas hyper concentrés... Ce qui est également possible vu l'ambiance de cette soirée.


Cela étant, Pikomino a relativement bien plus, mais il faut le reconnaître, à 7, les tours sont un peu longs et le jeu perd quelque peu en dynamisme. Je le conseillerai certainement à maxi 5 joueurs. Ou alors, ne serait il pas intéressant d'ajouter une part de stresse en introduisant un temps limité pour faire ses jets et ses choix ? Un sablier assez court pour vous mettre la pression et conserver un bon rythme serait peut être la solution... A voir...




Le collier de la reine. Il y a bien longtemps que je n'avais pas vu rejouer au collier de la reine lors de ces soirées. Il faut dire que de nombreux visiteurs préfèrent rester en groupe assez nombreux. Alors forcément, un collier de la reine à 3 ou 4, c'est pas monnaie courante. Totov , encore plus charmeur dès qu'il se met en valeur avec de somptueux bijoux... L'oeil vif et clair...








Die Függer.

A trois joueurs, Die Függer est certainement dans sa meilleur configuration à mes yeux.

Il va vous falloir être habile pour vendre les marchandises les plus prisées, ou au contraire tenter de faire chuter le cours d'une autre (ciblée par vos adversaires).

Ne vous fiez pas au format de poche de ce jeu de carte (de la bonne série Adlung) : c'est du concentré de plaisir. Dans la même série, je ne saurais trop vous conseiller Canal Grande (pour 2 joueurs), Meuterer et Verräter (4 joueurs), Vom cap bis Cairo (de 2 à 4 joueurs).




Pour finir la soirée, j'ai fait ma première partie de Time's Up.

Dans ce jeu, vous allez jouer en binôme à vous faire découvrir mutuellement des noms de personnes célèbres (acteurs, chanteurs, personnage historique, héros de BD...) dans un temps très court défini par un sablier diablement rapide.



La partie se déroule en 3 manches :
  • Lors de la première, vous devez jouer un peu comme dans question pour un champion : vous donnez le plus d'information possible sans dire le nom à retrouver bien entendu
  • Lors de la seconde, on rejoue avec les mêmes personnages à faire deviner, mais cette fois ci, vous jouez comme dans Pyramide : en ne donnant qu'un seul et unique mot ! La mémoire va vous être bien utile et souvent, les associations d'idées pourront vous faire rire, et surprendre quelqu'un qui viendrait voir à ce moment quoi vous jouez (si il n'avait pas suivi la prmeière manche).
  • Lors de la troisième et dernière manche, vous devez tout simplement mimer (à nouveau les mêmes personnages)...
Le jeu est diablement efficace, très accessible, peut se jouer à très nombreux (du moment que c'est un nombre paire). Je ne doute pas qu'il soit destiné à un bon avenir dans les prochaines soirées Jocade. Rendez-vous en mai pour la prochaine soirée et le vérifier ...


La première partie du reportage photo

 

Publié dans CR de soirées jeux

Commenter cet article