Fiese Freunde Fette Feten [CR jeudi 21 juillet 2005]

Publié le par Gorthyn

Fiese Freunde Fette FetenFiese Freunde Fette Feten est vraiment un jeu à part.

Ses illustrations, de la patte de Maura,  mettent directement dans l'ambiance relativement trash de ce nouveau jeu de la vie, sauce Friedman & Casasola-Merkle. J'ai une affection toute particulière pour ces deux auteurs Germaniques.

Le premier, Friedman Frise, je ne l'ai croisé que deux fois lors des rencontres ludopathiques (2003 & 2004). Il a toujours été un des premiers à vouloir nous expliquer les règles de jeux. Je me souviendrai toujours de notre partie d'Ave Cesar à 4 heures du matin, où nous étions tous complètement décalqués ;-). Ses propres jeux sont toujours dans un monde à part, allant du plus léger comme Finstere Fluere, à du bien lourd comme Funkenschlag, en passant par le célèbre Fische Fluppen Frikadellen, un jeu de gestion de cours fluctuants, pouvant se réunir jusqu'à 15 joueurs sur 3 tables différentes !

Le second, Marcel-André Casasolat-Merkle, a 2 de ses créations qui sont clairement dans ma liste des jeux incontournables. A savoir Meuterer et Verräter. Je ne l'ai croisé réellement que lors d'une partie de Fische Fluppen Frikadellen aux Rencontre Ludopathiques 2003, et nous avions passé un agréable moment durant l'excitation de la version à 3 tables.

Bref, Fiese Freunde Fette Feten, de part ses auteurs et le thème du jeu (le jeu de la vie justement), attisait ma curiosité depuis pas mal de temps à vrai dire. Alors comment ça marche ?

Imaginez, vous devez être le premier à atteindre vos 5 objectifs afin de remporter la partie. 5 objectifs de différentes natures relatives au boulot, à un style de vie, à votre cercle d'amis, etc... Et les critères déterminant vos objectifs sont définis en fonction d'indicateurs tels que
  • fumer
  • boire de l'alcool
  • se droguer
  • avoir de l'argent
  • la maladie
  • avoir de l'embonpoint
  • la tristesse
  • la religion
  • la connaissance
Fiese Freunde Feten fette Ainsi pour atteindre un objectif, vous devrez atteindre tel ou tel niveau d'un sous ensemble de ces indicateurs.

Pour faire varier vos indicateurs, vous allez devoir acheter aux enchères des cartes événements.

Ces dernières ne pourront être achetées que si vous remplissez certaines conditions préalables, déteminées elles-mêmes par vos indicateurs... Vous suivez toujours ?

Tant mieux, car une fois que vous avez compris ça, et bien vous avez tout compris pour le coeur du jeu. Là où cela devient réellement sympa, c'est qu'en vous focalisant sur ces indicateurs et leur niveau pour atteindre vos objectifs, vous allez écrire l'histoire plus ou moins dépravée de votre personnage.

Vous vous rendrez vite compte que vos objectifs sont souvent peu compatibles l'un avec l'autre (l'un demandant des niveaux très faibles pour certains indicateurs, et un autre, au contraire, demandant des niveaux très élevés). Il va donc vous falloir optimiser "votre parcours initiatique de la vie" afin d'atteindre vos objectifs le plus rapidement possible.

Fiese Freunde Fette FetenNe vous méprenez surtout pas:  Fiese Freunde Fette Fleten est un jeu d'ambiance avant tout !

Car les épisodes qui vont marquer l'histoires de vos personnages vont vite devenir plus ou moins extrêmes, tant sur le plan santé, que les relations humaines (amitié, flirt, mariage, séparation, divorce, et, et, et.... le sexe bien entendu...).

Ci contre, en rouge, ce sont (deux) des cartes qui vont être accessibles durant le premier tour uniquement. Il s'agit des cartes concernant la puberté. Elles ont tout simplement la particularité de pouvoir être choisies directement (contrairement à la phase adulte où les caretes sont mises aux enchères) sans avoir de conditions prérequises de vos indicateurs (contrairement aux cartes des tours suivants, l'age adulte, où généralement, vos indicateurs peuvent vous empêcher de prétendre à telle ou telle carte).

En ce qui concernait ma première partie, je devais entre autre devenir millionnaire. Je me suis donc focalisés sur les cartes raportant le plus d'argent possible. Les icônes en bas des cartes indiquent quels sont les indicateurs qui doivent être augmentés d'un cran sur votre tableau personnel (première image). Je me suis donc retrouvé à passer ma communion, voir mes parents qui ont divorcé et m'offraient plein de cadeaux...

Note : plus vos indicateurs ont un niveau élevé, plus vos pions indiquant les niveaux sont bas sur votre plateau (la logique m'a un peu échappée, mais bon, une fois qu'on le sait...).


Fiese Freunde Fette Feten : carte objectifAttention, quand vous avez déjà atteint le 3ième niveau d'une caractéristique, si vous récupérez un niveau supplémentaire de cette même caractéristique, ceci aura pour conséquence de refaire tomber une autre à zéro.  Exemple, si vous fumez comme un pompier, vous allez devenir tout maigre d'un coup; ou bien, si votre niveau de connaissance est au top, votre niveau de drogue deviendra nul d'un coup, etc... Bref, il va falloir optimiser l'achat de vos cartes en gardant toujours en tête vos objectifs (et donc les niveaux à atteindre sur diverses caractéristiques).

Les indicateurs évoqués précédemment sont tout personnels. Ils sont représentés par les colonnes verticales de votre tableau de bord. La partie inférieure résume en revanche tout l'aspect relationnel que vous allez développer avec les autres joueurs durant la partie.

Que ce soit juste de l'amitié (avec ou sans sexe, débouchant sur un bébé ou non...), un flirt (avec ou sans sexe, débouchant sur bébé ou non...), les mariages (...), les ruptures ou encore les divorces, vous allez devoir vous  impliquer avec d'autres joueurs plus ou moins consentants. Car si vous avez comme objectif de coucher avec le/la première venue, l'autre joueur aura peut être au contraire l'objectif de rester chaste... Et là, ça commence à ronfler dans les chaumières... ;-)

Les cartes objectifs sont vertes (ci-contre), et indiquent par les icônes carrées, disposées  verticalement sur la partie gauche, les conditions à atteindre pour réaliser cet objectif. Ici, vous devrez être amoureux, mariés et avoir eu un enfant avec cette même personne. De plus, une fois l'objectif atteint, vous n'êtes plus triste (icône conséquence en bas de la carte).


Fiese Freunde Fette Feten : les couples se fondent et se séparentVavache, à droite sur l'image, avait des objectifs sexuels très marqués.

Il aura couché avec beaucoup de monde, et Nicolas en fît d'ailleurs les frais... Une très forte complicité naquit entre eux, au point qu'ils se pacsèrent, juste pour voir, et se séparèrent d'un comme un accord tacite.

Une relation qui aura durée pas plus d'un tour, mais qui fût nécessaire pour Vavache (bon, je crois que Nicolas, ça l'a plutôt retardé en fait ! ;-)

Bref, tout ça pour dire que les interractions sont souvent impromptues, toujours très drôles. Par exemple, Damien et Delphines (un vrai couple dans la vie, pas comme Vavache et Nicolas hein !?) se sont retrouvés avec des objectifs de jeu à l'opposé. Delphine a commencé très fort en ayant un gamin à l'adolescence avec le fougueux Vavache, elle explora différentes expériences (multiples partenaires, drogue, alcool, lors de soirées peu recommandable où elle nous entraîna plus ou moins de force ;-) ), alors que dans le même temps, le personnage de Damien était tombé amoureux d'elle, était très proche de l'église, et n'avait pas eu le moindre attouchement avec sa dulcinée, qui, dès qu'il avait le dos tourné, s'en donnait à coeur joie !!! ;-))) Un grand moment autour de la table...


Fiese Freunde Fette FetenCi contre, la vie de mon personnage s'écrit au fur et à mesure du jeu. De haut gauche à bas droite, mon adolescence se traduit par de la solitude, de l'argent, de la bouffe...

Je rencontre ma douce lors d'une manifestation, dans les fumigènes, on fonde un couple relativement uni qui parvient à se faire un petit pécule au point de devenir millionnaire.

Et après cela, le drame... Certainement frustré de ne pas avoir eu d'amis pendant l'adolescence, je commence à me dépraver en multipliant les soirées entres potes, devant du foot... La décadence totale en somme... ;-)))



Fiese Frende Fette FetenEnsuite, je sombre dans la drogue, perd totalement mon argent (logique).

Au préalable, j'avais eu recours à une lipo-sucion vu que post ado, j'étais devenu obèse comme c'est pas permis.

Je multiplie les amis afin d'atteindre un objectif, mais cela ruine plus ou moins ma santé durant le même temps.

Je dois tout de même préserver mon mariage afin de réussir mes noces de diamant...  que je n'atteindrai jamais : Delphine atteindra son 5ième et dernier objectif (devenir manique du sexe !) avant que je puisse réaliser mes noces. Cela ne m'a pas empêché d'avoir des aventures extra-conjugales (jeton sexe en haut-droite) sans jamais en avoir eu avec ma femme !!!


Fise Frende Fette FetenL'histoire se déroule devant vos yeux : parfois parceque vous l'avez décidé en fonction de vos objectifs, parfois, à cause d'autres joueurs qui vous enrôlent dans dans leur turpitudes et leurs vices.

Les interractions sont assez fortes pour boulverser votre ligne de vie, sans pour autant que cela devienne le chaos total, ce qui est appréciable.

L'ambiance devient vite électrique et enjouée : avoir un joueur qui parvient très rapidement a devenir un imitateur d'Elvis Presley sombrant dans l'alcoolisme, ça ne se croise ps tous les jours non plus !

Les cartes événement (rouge pour l'adolescence, et bleu pour l'age adulte) s'achètent aux enchères avec des jetons temps. Plus vous vous retirez tôt d'une période de la vie (matérialisée par la mise aux enchère de 10 cartes événements), plus vous empochez des pions temps qui vous serviront aux achats pour la période suivante. A l'inverse, plus vous restez longtemps, moins vous empochez de pions temps, mais plus vous pouvez prétendre à des cartes événements pour des sommes très modiques (vous profitez plus de la vie en somme puisque vous accumulez d'avantage de cartes événements durant la même période).

Alors, la conclusion... ?

  • Ben Fiese Freunde Fette Feten est sans conteste l'un des meilleurs jeu d'ambiance qu'il m'ait été donné de jouer. Pour peu que l'assemblée soit un public averti, peu prude, et surtout prêt à rire des situations que leurs personnages vont traverser durant la partie, nul doute qu'il fera mouche dans votre entourage.
  • Le coeur de la mécanique (l'enchère, les pions temps, les téléphones pour influencer les choix adverses, ...) fonctionne très bien et est relativement clair. Notre première partie fût assez longue (2H de jeu sans les règles), mais l'ambiance a toujours été excellente. Ce qui tent à prouver que le pari est réussi côté ambiance, c'est même une certitude. Il faut être très précis : on joue d'avantage à FFFF pour son ambiance que pour ses côtés tactique/stratégie. Mais le plaisir est réellement présent.
  • Plus on est de fou, plus on rit. Les interractions (copinages, aventures, ...) se multiplieront, s'entrelaceront, s'emmêlront pour la plus grande joie de chacun. La compréhension de l'allemand est inutile : les icônes sont très intelligibles. Seul le titre de chacune des cartes événements peut éventuellement être un plus pour d'avantage comprendre l'histoire de votre personnage, et renforcer l'idée qu'il  vit quelque chose de très mouvementé ;-) Mais les illustrations étant vraiment très pertinentes, les stickers sur chacune des cartes ne sont pas à mon avis indispensables (il suffira, au moment de tirer les 10 cartes à mettre aux enchères, de traduire rapidement le titre de chacune des cartes à partir d'une feuille les listant).

Vivement les prochaines aventures !

Publié dans CR de soirées jeux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lilian 10/01/2006 09:24

Une petite erreur dans ton compte rendu, il n'y a pas d'enchére pour la phase de puberté. D'après les régles que j'ai trouvé sur le net :
http://www.jeuxdeplateau.com/IMG/pdf/FFFF_fr.pdf

Gorthyn 10/01/2006 10:40

C'est effectivement une petite boulette que je m'en vais corriger de suite...

Gorthyn 25/07/2005 16:27

Ah ça, la durée de vie... Toujours la grande inconnue / question.

A vrai dire, pour "il était une fois", cela ne nous a jamais posé de problème. On a toujours réussi à inventer des histoires toutes plus abracadabrantes les unes que les autres. J'ai jamais eu trop de redite. Mais je n'en pas fais plus d'une quinzaine non plus.

Pour FFFF, c'est encore plus dur pour te répondre car je n'ai qu'une seule partie au compteur. Certes, les cartes événements et objectifs sont totalement déterminées. Le jeu n'a pas une grande profondeur, mais il faut savoir faire les bons choix au bons moments.


Et ces choix seront forcément fonction :

- de tes 5 objectifs (chacun est choisi au hasard parmi 7, donc 7*7*7*7*7 = 16807 combinaisons possibles)... Et forcément également fonction de ceux des autres, indirectement dans une moindre mesure.

- de la mise aux enchères des cartes événements (là, j'ose même pas calculer les combinaisons ;-)

Bref, certes, la trame de l'histoire sera toujours un peu similaire... toujours un peu trash, toujours portée sur les même critères... Mais encore une fois, au delà des mécanismes du jeu, ce sera l'ambiance qui fera sortir avant tout FFFF de son étagère. Et voir son personnage "vivre sa vie" sera je pense toujours aussi poilant. Mais bon, ça n'engage que moi, et je compte bien en dire plus après une prochaine partie ;-)

tom-le-termite 25/07/2005 15:02

petite question: est ce qu'a force, le jeu ne risque pas de se ressembler un peu: par exemple, dans "Il etait une fois", on a beau avoir les elements de l'histoires tres diversifiés et dans un ordre different, les histoires commencent a se ressembler beaucoup au bout d'une 10aines de parties. voyant le principe de FFFF, on ne risque pas la meme chose(surtout que c'est un jeu d'ambiance et d'imagination comme "il etaist une fois"?
Bref, est ce que la duree de vie du jeu est limité?

cleomede 25/07/2005 12:01

Et hop! Un tit bisou en passant
Je ne t'ai jamais dit mais j'adore les jeux de sociétés et celui là m'a l'air intéressant

nanouille 24/07/2005 22:37

Coucou!!!


Bah voila maintenant ou je me trouve :D J'ai voulu reprendre nanouille.over-blog mais on me la pris lol alors j'ai été ailleurs ;)

ton blog est tjrs aussi agréable :D


bizz