Jericho : du choix des coups

Publié le par Gorthyn

Je reprends ici une interrogation que j'ai déposée dans le forum de Tric-Trac à laquelle j'espère avoir (un jour) une réponse.

Après 5 ou 6 parties de Jericho qu'il me tardait d'essayer pour cette période estivale, je reste un peu dubitatif. En général, quand je découvre un jeu, même si je ne maîtrise pas tout, j'apprécie l'élégance des mécanismes, j'évalue la profondeur du jeu, et je me plais à tester différentes tactiques.

Pour Jericho, si nos deux premières parties nous avait assez séduites, nous avons eu par la suite, une fois les règles d'avantages maîtrisées, l'impression de ne pas avoir de bons choix à faire à nos tours de jeu. Une certaine frustration nous a envahi de ne pas avoir de coups pertinents à réaliser : soit pour son propre compte, soit pour pénaliser un ou des adversaires. Je m'explique :

Plus les manches avancent, moins on a de carte en main (5 à la première, 4 à la seconde et 3 à la troisième). Les possibilités de choix de carte réduisent factuellement. En outre, nous nous sommes retrouvés souvent à égalité sur la longueur d'un mur et les choix qui se proposaient à nous étaient les suivants (enfin ceux que nous avons vu mais peut être d'autres choix nous ont peut être échappé et c'est bien l'objet de ce post) :

1 - j'agrandis ce fameux mur (souvent avec une carte de plus forte valeur que toutes celles posées sur cette couleur de mur) : du coup, un des joueurs suivants s'empresse logiquement de jouer sa carte trompette pour d'une part me flinguer cette carte, qui en plus devient des points dans la réserve pour le prochain décompte, et d'autre part agrandir son propre mur de manière sécurisée (morceau de mur de basse valeur +2). Le double effet kiss-cool c'est que ce joueur de trompette a un coup tout trouvé et évite, de fait, de se retrouver dans la même problématique de choix (et donc de faire un moins bon coup) : je ne vois pas pourquoi il s'en priverait.

2 - idem que que 1 mais sur une couleur où je n'ai aucune chance de revenir => même sanction de toute manière avec en plus encore moins de chance de récupérer ces points défaussés dans la réserve lors du prochain décompte.

3 - jouer une carte trompette sur un mur où je n'ai aucune carte => je pénalise un des joueurs au profit d'un ou plusieurs autres. Bof... à mons que cela génère une "guerre de tranchée" entre eux et dévie leur attention de mes propres murs.... Mais je ne suis pas convaincu.


De ces 3 choix, je n'ai vu aucun choix pertinent pour mon propre compte en intérêt direct. J'en suis venu à me demander si un 4ème type de choix était plus pertinent :

4 - jouer une carte dans la réserve sur une couleur de mur où je ne suis pas trop mal placé (tant qu'à faire au lieu de l'utiliser comme en 1). L'avantage est d'éviter les lacunes des 3 options précédemment décrites d'une part, et d'autre part, on ne donne pas d'information aux autres joueurs sur cette nouvelle carte de la réserve tout en ne donnant pas de coup téléphoné comme en 1 ou 2, en évitant qu'un joueur prenne l'ascendant avec une trompette (+2 pour son mur) et ait lui même un choix délicat à faire à son tour.

Sans être systématiquement confronté à ces choix, nous avons tout de même remarqué que cette situation était souvent générée. J'y vois au moins deux causes :

- nous avons joué toutes nos parties, toujours à 3, et avec les mêmes personnes : donc si nous avons mal joué, tactiquement j'entends, nous avons dû reproduire constamment nos erreurs et donc généré de manière chronique cette situation. Mais aucun autre choix ne s'est posé à nous malgré des recherches "d'autres coups" (comme ce 4ème choix par exemple).

- nous avons raté un point de règle : mais je n'y crois guère car je me suis appliqué à relire plusieurs fois les règles entre nos différentes parties (et nous nous sommes rendu compte d'une erreur de notre part pour les deux premières parties).


Voilà, par cet article, je me demandais :

- si j'étais le seul à avoir ce ressentis d'être souvent dans ce genre de situation qui à la longue est frustrante et peu ludique.

- si vous voyez d'autres coups/choix possibles d'une manière globale d'une part, et d'une manière spécifique dans le cas évoqué ci-dessus d'autre part.

Ca me chagrine car j'apprécie ce genre de jeu rapide et opportuniste. Mais en l'état, je reste vraiment sur ma faim. Et quand je vois qu'il y a pas mal de bon avis sur le net à propos de Jericho, je me dis que j'ai du passer à côté de quelque(s) chose(s). Merci de m'avoir lu jusqu'au bout. A vous lire à mon tour...

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rody 23/07/2006 10:56

Concernant le point 1 (j'agrandis ce fameux mur) : il faut savoir ne pas se démarquer et mettre un grand coup lorsque l'on "sent" que la fin de la manche est forte. Un 7 ou un 5 a de grandes chances de se faire dégommer de suite si tu le poses en début ou milieu de manche.

Concernant le point 3 (jouer une carte trompette sur un mur où je n'ai aucune carte) : il est parfois utile de jouer une trompette en fonction des cartes de la même couleur que j'ai encore dans la main et qui vont suivre (du style, je la joue pour faire défausser tous les 4, et je joue mon 4 au tour d'après).

Perso, je trouve ce jeu vraiment très agréable.

Gorthyn 23/07/2006 23:03

Pour le point 1, c'est une évidence qu'il ne faut pas se lancer dans de fortes cartes si le décompte n'est pas imminent. Ce qui est souvent le cas durant les parties... Du moins, représente la majorité du temps. Du coup, cela devient délicat d'attendre ce genre de moment et la question reste posée : en attendant cette période où il est potentiellement plus intéressant de se lancer, quel choix est le meilleur ou le moins mauvais ?Pour le point 3, il est rare d'avoir plusieurs cartes de la même couleur en main, d'autant quand on avance dans les manches (une carte de moins en main...). Anticiper est donc plutôt délicat... Mais j'essayerai d'engranger les cartes d'une même couleur lors d'une prochaine partie.Le coup de virer toutes les cartes d'une même valeur pour poser jouer la sienne ensuite et moins attirer l'attention sur cette unique carte : oui, effectivement cela estintéressant.Je trouve aussi ce jeu agréable, mais il nous a pour le moment manqué ce petit je ne sais quoi pour complètement me convaincre. J'essayerai avec 4 ou 5 joueurs mes prochaines partie de Jericho pour voir un peu ce que cela change.Merci pour tes conseils ;-)