Pikomino / Heckmeck [CR samedi 16 avril]

Publié le par Gorthyn


Pikomino / Heckmeck

N'en déplaisent à certains qui ont laissé des commentaires peu élogieux à propos de Heckmeck, personnellement, je passe toujours un agréable moment avec ce petit Zoch. Il ne faut certes pas dépasser les 4 ou 5 joueurs pour conserver des tours de jeu raisonnablement courts.

Cela mis à part, il ne faut pas prendre Heckmeck pour ce qu'il n'est pas. C'est juste un petit jeu à prise de risque qui passe assez bien. Il n'a rien d'extraordinaire, c'est vrai, mais il tient bien la route. En tout cas, je serais curieux de savoir si ceux qui n'ont pas accrochés à Heckmeck apprécient ou non Can't Stop par exemple. Et si oui, quelles différences font-ils ?

A Can't Stop, on a effectivement le sentiment de pouvoir mieux gérer un manque de réussite au tirage des dés en ce sens que l'on peut faire progresser au moins 3 alpinistes d'un cran à chaque tour, c'est vrai. Mais bon, si le tirage est vraiment mauvais, vous pouvez très bien en rester là par la force des choses. De la même manière qu'à Heckmeck, si vous ne faites aucun vers dans vos divers lancés, et bien c'est sûr que votre emprise sur le jeu est réduit à néant. Vous ne pourrez que subir le tour de jeu et attendre que cela se passe.


Il s'agissait ici de ma huitième partie (autres parties accessibles via la page des comptes-rendus), et il n'y a jamais eu de mauvaises séries de jets sans aucun vers, du moins qui persiste pendant une trop longue période dans la même partie pour un même joueur. Si cela arrivait, je peux comprendre aisément que l'on puisse vraiment se sentir insensible à ce jeu et ne plus vouloir le toucher. Notre partie fût agréable, c'est toujours quand on s'y attend le moins, qu'un lauvais jet de dés survient, et inversement, quand on y crois plus, qu'il ne reste plus qu'un seul dé pour obtenir un vers, ce dernier nous fait l'immense joie de sortir, au plus grand dégoût des auters joueurs.

Il est vrai que dans les jeux à prise de risque, je préfère sans aucune mesure Diamant, pour la prise de décision face aux mêmes risques pour chacun des joueurs, et Exxtra où l'on gère d'avantage des mauvais jets par des paris moins ambicieux (mais qui peuvent néanmoins vous faire gagner au final). A pikomino, au fait de son mieux avec ce que l'on obtient. Si on se sent en veine, on peut pousser le bouchon un peu plus loin pour tenter d'obtenir un pikomino comportant d'avantage de vers, ou au contraire s'arrêter à temps... Si par contre, vous êtes maudit et n'obtenez que trop rarement de vers, c'est sûr qu'il faudra savoir rire de sa propre situation pour apprécier la partie...


Une fois qu'on sait ce qu'est Heckmeck, on joue en connaissance de cause et puis basta : c'est du light, très accessible, et relativement plaisant... encore une fois, cela se vérifie si le sort ne s'acharne pas sur un seul joueur pendant toute une partie. Mais bon, c'est aussi la bonne occasion de rire de la situation : ça ne dure pas bien longtemps non plus ces mauvaises séries, enfin j'espère pour vous... Et puis bon, malheureux aux jeux...

Pour finir, un petit clin d'oeil pour Nicolas, une private Joke, avec ce superbe Pikomino qui a une symbolique autour de laquelle la soirée du jeudi précédent a pas mal tourné... ;-)

Le jeu précédent de la soirée : Schicki-Miki

 

Publié dans CR de soirées jeux

Commenter cet article