Ar Seizh Bigouden : premières impressions

Publié le par Gorthyn

On voulait un petit jeu d'ambiance assez exotique si possible. Avec une thématique sur la confection de crêpes et de galettes, on s'est vite lancé dans Ar Seizh Bigouden. Du moins, on a vite ouvert la boite pour l'essayer. Les illustrations sont sympatoches et l'on sent que l'on devrait pouvoir s'amuser... Enfin, une fois qu'on sera parvenu à déchiffrer les règles. Je ne saurais pas trop décrire pourquoi, mais on avait l'impression que les éléments importants étaient mal organisés, étrangement répartis dans ces fameuses règles. On s'est mis à  deux ou trois pour relire différents points.

Des exemples d'incertitude (que la FAQ sur le mini-site a désormais éclairé) entre la règle qui dit d'une part que l'on peut faire jusqu'à deux actions (une par main), et l'exemple en fin de règle qui dit que l'on doit faire ses deux actions... La FAQ confirme que l'on n'est d'ailleurs pas obligé de faire ses deux actions.

Bon, tout ça pour dire que je conseille vivement de lire la règle à tête reposée et non pas comme nous l'avons fait à l'arrache dans une salle avec un peu de bruit. Nous nous étions dit, à tort donc, qu'un petit jeu de ce genre, on allait s'en sortir rapidement, et finalement... pas du tout. La preuve en est qu'on avait bien du mal à faire une synthèse du tour de jeu, des possibilités, des conditions de réussite de galettes / crêpes, etc...

Après une première partie étrange où l'on est tombé sur des cas de jeu qui partaient parfois en boucle, on s'est rendu compte que l'on avait encore mal compris les règles. Bref, je vais tenter ici d'en faire une synthèse, en espérant que cela serve. Car sans pouvoir l'expliquer, j'ai une petite affection pour ce jeu pitoresque bien que mes deux premières partie sont justement parties en sucette.

 Objectif du jeu : marquer un max de points en réussisant la composition de galettes et/ou de crêpes.

Réussir une galette
: réunir 3 cartes ingrédients salés (fond jaune, comme le choux-fleur ci-contre) dont la somme de leur valeur fait exactement 7 (ci-contre, le choux-fleur vaut 1. Les deux autres cartes ingrédients salés devront à elles-deux faire 6 pour valider la dite galette). Si ces conditions ne sont pas toutes respectées (valeur totale des 3 cartes ingrédients salés non égale à 7), alors la galette ne peut pas être validée.

Réussir une crêpe
: réunir 2 cartes ingrédients sucré (fond bleu) dont la somme de leur valeur fait exactement 3 (même type de remarque pour la validation de la crêpe).

Décompte des points :
  • une galette réussie (3 cartes salées de valeur 7) rapporte :
    • 7 points.
    • + 5 points si cette galette existe au menu.
    • + 5 points si cette galette est la spécialité de votre bigoudène.
  • une crêpe réussie (2 cartes sucrées de valeur 3) rapporte :
    • 3 points
    • + 3 points si cette crêpe existe au menu.
    • + 3 points si cette crêpe est la spécialité de votre bigoudène.
Tour de jeu :

1ère phase  - Le joueur actif retourne 2 cartes ingrédients supplémentaires et les pose face visible au centre de la table.

2ième phase  - Le joueur actif peut faire une action par main (soit deux actions max par tour, mais pas de la même main donc). Les actions possibles sont les suivantes :
  • Prendre un ingrédient au centre de la table
    • notes : pour se saisir d'un ingrédient, la main utilisée doit être vide. Dans le cas contraire, le joueur doit se défaire d'un ustensile quelconque (en le reposant au centre de la table) et utiliser sa main ainsi libérée. Si l'ingrédient requiert un ustensile précis pour s'en saisir, l'ustensile requis doit être défaussé par la main qui va s'emparer de l'ingrédient. L'ingrédient récupéré est posé face visible devant le joueur qui ne peut en avoir que 5 maximum devant lui. Si ce nouvel ingrédient est le 6ième récupéré, le joueur doit se défausser d'un de ses ingrédients en le reposant au centre de la table.
  • Prendre un ustensile du centre de la table
    • notes : un ustensile ne peut être saisi que par une main libre. Autrement dit, un joueur qui aurait déjà un ustensile dans chaque main devra au préalable s'en défaire d'un (au centre de la table, et de fait, devenant accessible pour tous les joueurs) pour en saisir un nouveau.
  • Tenter de retourner sa carte galette / crêpe
    • notes : pour se faire, on prend sa carte galette/crêpe que l'on jette en l'air. Cette dernière doit faire au moin un tour sur elle-même. Une fois la carte retombée, la face visible détermine si le joueur peut, pendant sa 3ième phase, valider soit une galette, soit une crêpe. En fait, que l'on soit en train de faire une galette ou une crêpe, rien n'interdit de récupérer un type d'ingrédient (salé/sucré) qui ne soit pas en concordance avec la face de la carte galette/crêpe. Cela interdit simplement de valider la composition tant que la carte n'est pas du bon côté...
  • Voler un ingrédient à un autre joueur grâce à l'araignée
    • notes:  l'ingrédient qui va être volé doit être un des 5 ingrédients posés face visible devant le joueur (et non pas un ingrédient entrant dans la composition d'une galette/crêpe déjà validée). L'ustensile "araignée" est alors défaussé au centre de la table.

3ième phase - Valider la composition d'une galette / crêpe.
  • notes : la carte galette/crêpe indique quel type de composition peut être validée bien entendu. Si la composition de la galette/crêpe est valide, alors les ingrédients sont retournés faces cachées et entreront dans le décompte final des points (ces cartes ne peuvent plus être volées au joueur par l'ustensile araignée notamment). Une fois que le joueur a terminé sa 3ième phase, alors c'est au tour du joueur situé à sa gauche d'être le joueur actif
 

Image
La valse des ustensiles.

Pendant la seconde phase de jeu (la phase action du joueur actif donc), les autres joueurs peuvent intervenir pour récupérer des ustensiles (et uniquement des ustensiles : pas de carte ingrédient), et ce, autant de fois qu'ils le désirent mais en respectant toujours la règle disant qu'il ne faut avoir qu'une carte en main (donc deux max : une dans chaque main). Le cas échéant, le joueur détenant déjà 2 ustensiles doit se défaire de l'un deux pour venir se saisir de l'ustensile tant convoité.

Si il y a bagarre pour l'appropriation d'un ustensile, le joueur laisé crie "TEUT !". Il y a alors enchère sur l'ustensile convoité et chaque joueur désirant le récupérer va mettre un ingrédient face cachée devant lui (il s'agit d'une des 5 cartes ingrédient qu'il a devant lui, et non pas un ingrédient d'une galette/crêpe déjà validée). Celui qui aura mis la carte de valeur la plus forte remporte l'ustensile et défausse au centre de la table son ingrédient en échange.

Note : l'ustensile "passoire" sert uniquement à récupérer un ingrédient qui a été utilisé lors d'un TEUT ! La passoire est alors remise au centre de la table pour récupérer la carte ingrédient défaussée.


Bon alors, ça vaut quoi au final tout ça ?


Ben à vrai dire, je suis bien en peine de vous donner mon ressentis. C'est clairement un petit jeu rapide à jouer (pour peu que les règles soient vraiment bien assimilées par contre !). Les compositions de galettes / crêpes parfois "exotiques" seront sujet à raillerie. 

 On est un peu paumé au départ par rapport à ce que l'on peut faire ou ne pas faire, ce qui défini une galette / crêpe comme étant valide ou non (hein, c'est bien 2 cartes de valeur 5 pour une crêpe ?  Non, c'est 3 cartes de valeur 3 ? Non, 2 de valeur 3 !? Mais les points, c'est la valeur des cartes ? Ha ben non puisque toutes les crêpes doivent faire 5, enfin non 3. Ah oui, il y a les points bonus... Et c'est combien pour une crêpe au menu... 3 ? Et la galette au menu, c'est 7 ? Non 5 !)... Bref, un petit tableau récapitulatif sera peut être nécessaire pour que tout le monde s'y retrouve !

Bon, une fois tout ceci mieux maîtrisé, il faudra que je revienne ici pour en discuter plus précisément de mon ressentis pour ce jeu. Mais sincèrement, je me demande si je vais parvenir à faire rejouer une table qui maîtrisera pleinement le tout... permettant de se plonger plus sereinement dans le jeu sans s'emmêler les pinceaux dans les points de règle.

Parce pour mes deux premières parties, on a d'avantage discuté pour chercher à se rassurer sur la compréhension, que pour  véritablement jouer tout de même ! On est pas doué pour le Breton sans doute. Et sinon, personne pour ma galette Salade-Oeuf-Sardine ???  ;-)

Publié dans Premières Impressions

Commenter cet article

Henri Kermarrec 05/05/2008 16:16

Bonjour !

Je suis comme qui dirait l'auteur du jeu. Je suis bien content que certains d'entre vous aient poussé le bouchon pour bien comprendre la façon de jouer, car effectivement, les règles pêchent un peu, on m'en a fait le reproche plus d'une fois (je tâche maintenant d'être plus clair lorsque je rédige une notice). En fait, c'est un jeu simple... une fois qu'on a compris, quoi^^. Enfin, je suis bien content également que le mini-site ait pu vous servir. En espérant que vous le ressortirez de temps à autre;)...

El*nionio 11/03/2008 08:57

Un délice ce jeu... rapide, vif, concis, amusant, facile d'accès ... franchement, la prochaine fois que vous voulez refaire une partie, ne m'appelez pas :)

Gorthyn 11/03/2008 21:28

Tu dis ça parce que tu as perdu, voilà tout ;-PAllez va, reprend donc une peu de ma galette choux-fleur / sardine, et ton moral ira mieux ;-)