Vabanque [CR du 8 décembre 2005]

Publié le par Gorthyn

Vabanque

J'ai franchement l'impression de me répéter quand je dis que cela me fait plaisir de ressoritr un jeu que je n'ai pas vu depuis un certain temps.

Si la réflexion est bien sincère, cela me montre une fois de plus que ma ludothèque a atteint désormais une taille qui me permet relativement bien de faire "tourner" les différents jeux, et types de jeux, sans pour autant avoir l'impression de jouer toujours aux mêmes.

Vabanque, je l'ai acheté pour pleins de bonnes raisons. D'une part, il est original de par son thème, sa mécanique, de l'ambiance qu'il génère autour de la table, et également parce qu'il permet de réunir jusqu'à 6 joueurs. Et lors de cette soirée, nous étions justement 6 (pour un chevalier de la table ronde dont le compte-rendu sera très prochainement publié). Vabanque était donc tout trouvé d'autant que je n'arrêtais pas d'en parler dans mon entourage visiblement.

Alors Vabanque, c'est simple : même ma soeur qui n'est pas du tout accroc aux jeux de société, et encore moins ceux qui brassent de l'argent, avait litéralement accroché. Bon certes, elle avait remporté la partie, cela a dû aider, je vous l'accorde.

Enfin bref : à Vabanque, vous allez devoir en 4 manches, tenter d'ammasser le plus d'argent possible en allant jouer/parier sur des tables dans un casino. D'une part en jouant honnêtement, d'autre part en trichant.... Ca devient intréressant n'est-ce pas ?

L'image « http://idata.over-blog.com/0/00/53/43/div/cr/2005/t4/2005-12-08-eric/08_decembre_2005__016.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.Chaque manche se décompose en 4 phases :
1/ pose des jetons (représentant les gains potentiel de chaque table)

2/ pose cachée devant les tables, par chacun des joueur, de ses 3 cartes (une carte  multiplicatrice de gain, une de bluff et une de triche)

3/ déplacement de 0 à 3 tables des pions (représentant les joueurs) dans le sens horaire.

4/ découverte et encaissement des gains

Ce qui est étonnant à Vabanque, c'est que les 3 premières phases de chaque tour se passent dans un silence ponctué de pouffements de rire, de sourir esquicé, de rires nerveux. On cherche à savoir ce qui est le mieux à faire.

On en vient à hésiter juste pour la pauvre pose d'un jeton. Avec les cartes qui viennent chambouler l'ordre des choses (soit tenter d'avantage ou au contraire rendre méfiant) les choses s'envenîment. Au moment du déplacement des pions, on se rend compte soit de nos erreurs ou au contraire de nos bonnes prévisions de coups... Mais c'est seulement lors de la découvertes des cartes sur les tables et la révélation des gains effectifs que toute l'énergie se libère quand la chance vous sourit.

L'image « http://idata.over-blog.com/0/00/53/43/div/cr/2005/t4/2005-12-08-eric/08_decembre_2005__020.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs. La chance ?

Certains vont y voir de la chance dans ce jeu oui. Il s'agit de double-guessing : arriver à imginer ce que le ou les autre vont penser que l'on va faire... Alors certes, avec des joueurs inconnus, cela peut vite tourner à la grande roulette russe.

Comme dans certains jeux de plis, le plus redoutables adversaire est parfois le débutant qui, ignorant les rouages du jeu, se lance parfois dans des choix qui ne sont pas logique, mais alors pas du tout... Pour le coup, oui, le jeu devient complètement chaotique.

Mais quand on commence à cerner la mentalité des autres joueurs, arriver à estimer si ils sont assez couillus ou non pour tenter des choses énormes sur certaines tables de vabanque, là ça commence à sentir bon, très très bon même.

Un jeu ouvert... Vabanque est ce que j'appelle un jeu ouvert en ce sens que même jusqu'au 3ième et avant dernier tour, tout est toujours possible en matière de victoire. En effet, plus les manches avancent, plus les montants manipulés sur les tables augmentent. D'une part parce que les gains des manches précédentes restent sur les tables, d'autre part parceque les jetons manipulés proposent des sommes toujours plus importante (4 jetons de 5, 3 jetons de  10, 2 jetons de 20 et enfin 1 jeton de 50).

L'image « http://idata.over-blog.com/0/00/53/43/div/cr/2005/t4/2005-12-08-eric/08_decembre_2005__015.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs. Certains vont au contraire ne pas apprécier le fait que tout peut être chamboulé jusqu'au dernier coup. Je peux le comprendre. Mais je n'envisage pas le jeu sous cet angle.

D'une part, il faut le jouer en l'ayant en tête (et donc ne pas se dire par exemple qu'en étant premier les 3 premiers tours, on "mériterait" de gagner la partie et non pas le petit neveux de 14 ans qui en ayant un coup de bol énorme au 4ième et dernier tour, a rafflé le pactole et la victoire...).

D'autre part, il faut également se dire que tous les gains comptent, même si les premiers sont moins important. Bref, que l'attention doit principalement être fixée sur le dernier tour sans toutefois négliger les tours précédents.

L'image « http://idata.over-blog.com/0/00/53/43/div/cr/2005/t4/2005-12-08-eric/08_decembre_2005__019.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs. L'image « http://idata.over-blog.com/0/00/53/43/div/cr/2005/t4/2005-12-08-eric/08_decembre_2005__023.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.

Dans Vabanque, il faut donc savoir observer les autres joueurs, et ne pas fixer son regard uniquement sur la table où se trouve les pions, les jetons, les gains... On ne se regarde pas les yeux dans les yeux comme à Coyote par exemple, mais les regards furtifs peuvent néanmoins fuser.

L'image « http://idata.over-blog.com/0/00/53/43/div/cr/2005/t4/2005-12-08-eric/08_decembre_2005__021.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs. L'image « http://idata.over-blog.com/0/00/53/43/div/cr/2005/t4/2005-12-08-eric/08_decembre_2005__024.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.

Ci dessus, lors du dernier tour, je dépose mes cartes face cachées sur des tables proposant de sérieux gains. Comme je joue mes 3 cartes (que 2 visibles ici à ce moment là du tour) sur 3 tables voisines, il est clair que cela met une embrouille pas possible.

En fait, ce que j'espérais allait arriver : les autres joueurs ne vont pas poser de carte sur la table proposant le plus gros gain (celle de gauche sur la photo) pensant que personne n'osera y aller... La fameuse réflexion du genre : "non c'est trop énorme, c'est pas possible, personne ne va y aller"... Donc que cela ne sert à rien de "gâcher" une carte de plus puisqu'il y en déjà une (la mienne) qui met le doute...

L'image « http://idata.over-blog.com/0/00/53/43/div/cr/2005/t4/2005-12-08-eric/08_decembre_2005__025.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs. L'image « http://idata.over-blog.com/0/00/53/43/div/cr/2005/t4/2005-12-08-eric/08_decembre_2005__026.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.

De mon côté, pour mon propre pion lors du dernier tour, je vais choisir une autre table proposant des gains énormes. Sur la photo de gauche, la table se trouvant entre les pions jaune et noir. Il y a deux cartes (une jaune et une blanche). Je me dis qu'il faut tenter le coup. quitte à perdre, mais il faut perdre avec panache le cas échéant. Je me lance sur cette table à la plus grande surprise de mes adversaire visiblement. Cela induit un double effet Quiss-Cool...

En effet, c'est d'une part risqué (mais qui ne tente rien n'a rien, et puis vu les tours précédents, il me semblait bien que les grosses tables étaient systématiquement évitées de la sorte... donc "pourquoi pas tenter ce coup ci..."). D'autre part, cela a tenté Eric d'en faire de même et de se lancer sur une autre table proposant des gains alléchants... Celle où justement ju'ai eu la bonne idée de déposer ma carte triche...

Et là, c'est le double-banco pour mon plus grand bonheur ! Comme je le disais plus haut, lors d'une première partie (4 joueurs sur 6 découvraient le jeu lors de cette partie) cela n'a rien d'extraordinaire de gagner à Vabanque. Une grande part de chance peut intervenir comme je l'expliquais. J'espère seulement que l'on pourra ressortir prochainement cet excellent jeu en connaissance de cause cette fois ;-)

Publié dans CR de soirées jeux

Commenter cet article

Sissi 18/12/2005 10:04

Pas accroc au jeu...nooon !